Articles

Mes conseils diététiques avant les fêtes !

Likez ma page Facebook: https://www.facebook.com/dieteticienlyon/ et vous aurez chaque jour un nouveau conseil diététique avant les fêtes !

 

Voici les douze premiers:

Mon 1er conseil diététique de l’avent:

Faites le plein de vitamines C pour passer l’hiver.

2 kiwis, et/ou 3-4 clémentines, et/ou 2 oranges chaque jour !

Mon deuxième conseil diététique avant les fêtes:

Prévoyez vos repas en avance avec un planning de menus.
Ce sera le meilleur moyen de gérer ses repas et ne pas tomber dans la facilité.
Pour les patients qui ont accès à leur espace personnel, penser aux « idées menus « .

 

Pour ce 3ème jour de conseils diététiques, je vous fixe un objectif:

Chaque jour, augmenter de 1000 pas le nombre de pas habituels !
Cela vous aidera à maintenir ou améliorer votre activité physique quotidienne avant les fêtes

 

Mon conseil diététique pour ce 4 ème jour:

N’oubliez pas de boire…de l’eau !

8 à 10 verres d’eau chaque jour permettent d’éviter la rétention d’eau et la fatigue due à la déshydratation.
N’attendez pas d’avoir soif pour boire. Ce sera trop tard !

Pendant les fêtes, buvez un verre d’eau entre chaque verre d’alcool, vous passerez de très bons moments avec moins d’effets négatifs sur votre corps.

 

Pour ce 5 ème jour de conseils diététiques, un vrai plus avec le magnésium comme anti-fatigue et anti-stress.

Prenez chaque jour 1 poignée d’amandes ou de noix (10) pour vous aider.
Vous pouvez aussi boire des eaux minéralisées (hepar, contrex) à alterner avec une eau normale.

 

Ce 6ème conseil pour ne pas oublier les fibres même en hiver.
Elles sont importantes, en autres, pour fixer les sucres et les graisses et réguler le transit.

N’oubliez donc pas des crudités de temps en temps, et aussi toute la famille des légumineuses en féculents (lentilles, pois chiches, flageolets etc..)

 

Un 7ème conseil comme une petite alerte avant les fêtes de fin d’année !
Et tous les excès en sucreries et autres chocolats.

Attention, car au delà de la prise de poids potentielle, les sucres simples ont pour influence de diminuer nos défenses immunitaires dont on a bien besoin en hiver….

Le plaisir, oui, mais pas au quotidien, il y en aura assez vers le 24 décembre

 

Mon 8ème conseil: Prenez le temps de manger lentement !

Cela augmente la durée de votre repas et donc votre sentiment de satieté.
Aussi, la digestion des glucides sera meilleure et on évitera les ballonnements et le « coup de fatigue » après le repas.

Vous pouvez poser vos couverts entre chaque bouchée, ou alors, à la moitié de l’assiette, faire une pause.

20 min minimum, c’est le temps d’un repas.

 

Pour ce 9 ème jour de conseils diététiques, je remet en ligne ma recette d’entrée de fêtes de l’année dernière.

Partagez un maximum.

Mon conseil: pendant les fêtes, il y aura beaucoup de produits riches, mais aussi, du temps pour les manger.

Alors, pour un repas, choisissez un seul produit et vous consommerez le reste plus tard, sur un autre repas. Nous ne sommes obliger de tout manger en une fois 😋😋😋

Cela limitera les calories 🙂

https://www.facebook.com/dieteticienlyon/videos/616507611886684/

 

10 ème jour de conseils diététiques !

Chaque jour, on commence la journée en faisant 10 flexions ou 10 squats, ou 10 pompes ou 10 abdos.

Si vous le voulez, vous pouvez même augmenter le nombre de répétitions avec le calendrier 🙂

PS: avant qu’on me le propose, ne pas faire 10 écarts

 

11 ème jour de conseils diététiques:

Avant les fêtes, vous voulez bien manger mais que ce soit facile et pratique.. alors pensez à la soupe de légumes !

Préparée en avance, elle vous servira plusieurs jours. Il faut simplement la réchauffer. Elle remplace vos légumes.

Attention à deux choses: – les soupes en brique souvent trop riches à cause d’un ajout de matières grasses (crème fraîche + huile)
– N’oubliez pas d’ajouter un bout de pain, des croutons, ou des féculents (vermicelles) pour ne pas déséquilibrer le repas.
Sinon vous aurez faim et envie de manger d’autres choses.

A vos soupes !

 

12 ème jour de conseils diététiques:

En cette période d’hiver, la quantité de lumière est trop faible pour fabriquer de la vitamine D, alors il faut l’apporter par l’alimentation, et notamment les poissons gras (saumon, truite, maquereau, sardines, thon).

1 à 2 portions de poissons gras par semaine vous aiderons à avoir de la vitamine D (aide à éviter la grippe) et aussi des oméga 3 (anti-inflammatoire naturel).

N’oubliez pas que même le poisson gras est maigre et qu’il est très bon pendant les fêtes !

 

Mon repas de fêtes en vidéo !

Voici ma proposition de repas de fêtes !

Pour que ce soit plus simple, je vous donne les liens pour voir leur réalisation en vidéos.

Mon entrée de fêtes : Avocat et truite fumée. https://www.youtube.com/watch?v=uPbowv-IqDk

Mon plat de fêtes : Filet de veau en croûte, accompagné d’un écrasé de pommes de terres à l’huile de truffe et d’une poêlée de champignons. https://www.youtube.com/watch?v=Urh5MRlqqC0

Mon dessert des fêtes : Salade d’agrumes aux épices. https://www.youtube.com/watch?v=Uvp8tQBv2ks

 

Passez de très belles fêtes !

 

 

Quelle activité physique choisir?

Pour tenir le rythme de nos journées toujours plus remplies, l’activité physique est un véritable allié.

 

C’est aussi un anti-stress naturel et un atout pour garder la ligne.

les_bons_reflexes

Quel sport :

 Toutes les activités physiques sont intéressantes !

Pour les personnes qui n’ont pas ou plus l’habitude de bouger régulièrement, on trouvera une activité douce et qui va durer dans le temps (de la marche, du vélo, du vélo d’appartement, de la natation).

Je marche tous les jours au moins 1 fois 30 minutes sans m’arrêter, je fais 3 fois par semaine 45 min de vélo ou de vélo d’appartement, je fais 2 ou 3 fois par semaine 30-45 min de natation.

Si je le peux, je m’inscris en salle de sport et je m’entraine 2 ou 3 fois par semaine.
L’activité physique est bénéfique quand elle est pratiquée régulièrement.

Toute activité physique qui va utiliser le plus de muscles possibles, et qui va durer dans le temps, ciblera plus la masse grasse.

 

Quelle intensité:

Cela va dépendre du niveau et de la forme physique qu’on a.

Un sportif qui se connaît, va s’entrainer soit pour s’entretenir, soit améliorer ses performances.

Par contre, si on reprend l’activité physique, il faut commencer doucement. L’objectif est de ne pas se blesser, ni se dégouter mais au contraire de reprendre un rythme régulier d’activité sportive.

S’il le faut, je peux commencer à courir et finir en marchant, je peux faire du renforcement musculaire avant de faire de la musculation, je peux faire du vélo à la plus faible résistance avant de monter en intensité.

 

Mon avis:

Il faut trouver l’activité physique qui vous convient !!

Rien ne sert de payer un abonnement en salle de sport si vous ne supportez pas ça, ou alors d’acheter les dernières chaussures de running si vous n’aimez pas courir.

Trouvez l’activité physique qui vous plait, qui vous détend ou alors qui n’est pas une contrainte pour vous et faites vous plaisir !

Si on n’aime pas faire du sport, trouvons les actions du quotidien qui vont augmenter la dépense énergétique (prendre les escaliers, marcher en allant au travail, faire ses courses à pieds..)

Mes conseils pour rester motivé

Preparer-son-sac-de-sportAvoir envie de changer son alimentation est une chose, mais le faire toute sa vie reste un défi de tous les jours. Je vais vous donner des conseils pour faciliter votre quotidien.

 

Commencer les changements doucement

Lorsque l’on change d’alimentation, il faut commencer par enlever petit à petit les mauvais aliments et habitudes de notre régime alimentaire.
En parallèle, on va intégrer des nouveaux aliments plus sains.
Il ne faut pas viser à supprimer tous les produits riches de notre alimentation d’un coup, car cela sera trop radical et amènera sur le long terme à un échec.
Faites des petits changements progressifs que vous pourrez maintenir.

Se fixer des objectifs

Lorsque l’on se fixe un objectif, la changement de comportement est plus facile à réaliser.
Lors d’une consultation diététique, nous fixons des objectifs qu’il faudra réaliser et cocher dans votre espace patient.
Ces objectifs sont spécifiques, mesurables, accessibles et temporaires.
Ils permettront de noter l’évolution du comportement alimentaire dans le temps.

Non à la monotonie

Pour éviter de créer un effet de lassitude, n’hésitez pas à essayer des recettes.
Les aliments sains peuvent se cuisiner de nombreuses manières, contrairement aux produits riches.
Utilisez les aromates, les épices, les différentes cuissons (grill, court-bouillon), et faites vous plaisir avec un peu d’imagination.

S’autoriser un plaisir de temps en temps

Le secret pour maintenir une alimentation de qualité sur le long terme?
On récompense nos nouvelles habitudes de temps en temps.
La semaine, on maintient une alimentation de qualité et le week end, on peut se faire plaisir une fois.

Etre indulgent avec soi-même

Culpabiliser après un écart ne fait pas perdre de poids!
Si vous faites un écart, reprenez ensuite vos bonnes habitudes alimentaires et il ne se verra même pas.
Il ne faut pas se nourrir d’écarts (aucun intérêt nutritionnel et prise de poids), mais un écart au sein d’une alimentation équilibrée ne mettra pas vos efforts à néant.

Par exemple, si vous avez envie de sucre, au lieu de vous diriger sur un produit riche ou de vous interdire cela, dirigez vous vers un produit sucré mais raisonnable comme un smoothie ou un fruit. Ce sera plus nourrissant, plus sain et plus naturel.

 

Vous changez vos habitudes alimentaires et le seul moyen pour que les effets soient durables est de maintenir cette alimentation. Avec ces conseils, vous aurez plus de facilités pour y arriver.